installation borne de recharge

Installateur de Wallbox qualifié IRVE

La borne de recharge pour voiture électrique, autrement appelée Wallbox, est l’élément indispensable pour charger à son domicile son véhicule hybride rechargeable ou sa voiture 100 % électrique. Mais dans un monde totalement nouveau, et face à des voitures très différentes les unes des autres, il n’est pas évident d’être au courant de tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter sa première Wallbox. C’est pourquoi toutes les informations nécessaires à l’installation d’une borne de recharge sont présentées ici.

Les différents types de bornes de recharge

Borne de recharge, une question de puissance

Toutes les bornes de recharge, ou Wallbox, ne sont pas identiques. Il y a 4 puissances disponibles sur le marché.

  • La borne de 3,7 kW, d’une puissance similaire à une prise renforcée
  • La borne de 7,4 kW, les plus courantes
  • La borne de 11 kW, pour des charges rapides
  • La borne de 22 kW, qui se destine aux modèles les plus haut de gamme

Il s’agit là des bornes destinées à un usage privé, celles que l’on installe dans son garage ou sous son carport. Les bornes publiques fonctionnent différemment et proposent des puissances supérieures.

Pourquoi différentes puissances de Wallbox ?

Ces différences de puissance s’expliquent tout d’abord par la conception des véhicules électriques du marché. Ces voitures se branchent sur le courant domestique qui fonctionne avec du courant alternatif. Or l’électricité est stockée dans une batterie de véhicule électrique sous sa forme continue. Ainsi, un transformateur dans la voiture change l’état du courant. Et c’est la capacité de cette pièce installée par le constructeur qui fait la vitesse de charge de la voiture, et donc la nécessité ou la possibilité de choisir l’un ou l’autre borne. Le deuxième grand intérêt d’avoir le choix permet de payer le juste prix entre la puissance délivrée et ses besoins. En somme, rien ne sert d’avoir une borne puissante si votre voiture ne correspond pas.

Le câble de branchement de la Wallbox

S’il existe différents types de borne, ce n’est pas le cas du câble de branchement. Les voitures vendues en Europe répondent toutes à une norme de standardisation, on parle de câble de Type 2. Ainsi, les bornes du commerce sont fournies ou compatibles avec ce câble. Seules certaines voitures de marques asiatiques, notamment, et avec quelques années d’ancienneté, peuvent encore utiliser un ancien standard.

Comment installer une Wallbox à domicile ?

L’installation par un professionnel, une obligation

Pour d’évidentes questions de sécurité, l’installation d’une Wallbox doit être faite par un électricien IRVE, c’est-à-dire ayant reçu la mention Infrastructure de Recharge des Véhicules Électriques. C’est une obligation légale à partir de la pose d’une Wallbox de 7,4 kW, c’est-à-dire la grande majorité. En effet, il faut comprendre que la Wallbox est l’équipement électrique le plus puissant de votre maison, et son installation nécessite à la fois une ligne spéciale, de modifier le tableau électrique, et de réaliser des travaux selon les normes en vigueur pour éviter tout risque.

Une installation électrique adaptée

Dès lors que vous faites le choix d’une borne en 11 ou 22 kW, votre installation électrique domestique devra passer du monophasé au triphasé. C’est une intervention assez simple réalisée par Enedis. Elle est facturée, et entraîne une légère hausse de votre abonnement mensuel.

Les aides à l’installation d’une Wallbox

S’il y a bien obligation de faire installer une Wallbox par un professionnel, il y a tout de même des avantages à cela. Tout d’abord, cela permet de rester couvert par son assurance en cas de soucis sur l’installation électrique suite à la mise en place de la Wallbox. Ensuite, ces travaux vous donnent droit à des aides de la part de l’État. Tout d’abord, si votre maison a plus de 2 ans, vous êtes éligible à la TVA à 5 % et non 20 %. De plus, et c’est là l’intérêt principal, vous êtes éligible à la prime pour l’installation d’une borne de recharge. Cette aide se fait sous la forme d’un crédit d’impôt qui va jusqu’à 75 % de la somme engagée pour les travaux et l’achat de la borne, la facture de l’entrepreneur faisant foi. C’est donc par lui que doit se faire l’achat de la borne. Le crédit est plafonné tout de même à 300 euros. La prime ADVENIR concerne quant à elle l’installation d’une borne de recharge dans le cadre d’un habitat collectif, ou pour les entreprises et collectivités qui font la démarche de s’équiper avec une borne de recharge. Il est bon de savoir aussi que de nombreuses villes ou régions proposent des aides locales et spécifiques à l’installation d’une borne de recharge. Votre mairie devrait pouvoir vous renseigner sur les primes possibles. Et si ce ne sont pas des aides à l’achat de la borne, cela peut être des aides sur le stationnement gratuit ou autre, vous avez donc tout à y gagner.

La qualification IRVE, quel intérêt

Une borne de recharge doit être installée par un électricien mention IRVE. Cette mention spécifique aux infrastructures de recharge des véhicules électriques est nécessaire en raison des particularités et des puissances d’une borne. Un électricien ne peut pas se prévaloir de cette mention selon son bon vouloir. Il s’agit d’une certification qui est délivrée par l’un des deux organismes certificateurs en France que sont Qualifelec et l’AFNOR. Pour l’obtenir, il faut savoir faire la démonstration de son expérience en tant qu’électricien avec la constitution d’un dossier technique. La seconde partie correspond à un stage à la fois technique et pratique qui va permettre de se confronter directement à la pose d’une Wallbox. Le résultat est l’obtention de la mention IRVE dont l’électricien pourra ensuite faire la promotion en tant que service de pose de borne de recharge reconnue. Il convient aussi à l’usager de la voiture électrique de s’assurer que l’artisan qui intervient sur son chantier est bien titulaire de cette mention. Sans elle, vous n’avez pas accès aux aides de l’État de 300 euros pour l’installation d’une borne. Vous ne pourrez pas non plus avoir droit aux indemnisations qui vous seraient dues en cas de problèmes électriques. On attend aussi d’un électricien IRVE qu’il puisse être un conseiller dans le choix de la Wallbox. Pour prétendre aux aides de l’État, la borne de recharge doit être achetée par l’intermédiaire de l’électricien. Il doit donc pouvoir comprendre vos besoins et vos attentes pour vous indiquer quel type d’appareil utiliser.

Le choix de la bonne Wallbox

Il y a de nombreuses marques de Wallbox sur le marché, et il y a de nombreuses références en fonction des options, de la puissance, du paramétrage possible et autres paramètres. Il faut donc comprendre qu’il n’y a pas une ou deux Wallbox dont les performances seraient supérieures à toutes les autres. Il existe simplement des Wallbox qui sont plus ou moins adaptées à l’usage que vous ferez de votre véhicule électrique. Le premier gros critère de choix est celui de la voiture. S’agit-il d’une hybride rechargeable ou d’un véhicule 100 % électrique. Les premières ont de petites batteries et 2 ou 3 heures peuvent suffire à les recharger. À l’inverse, vous pourrez mettre une nuit comme beaucoup plus pour recharger un véhicule 100 % électrique selon la taille de sa batterie. Le moment où vous rechargez votre véhicule compte beaucoup dans le choix de votre Wallbox. Si la recharge peut durer toute la nuit, vous n’avez pas besoin d’une forte puissance puisqu’une charge relativement lente suffira à remplir la batterie de votre véhicule. Et si elle ne le remplit pas, la batterie sera suffisamment autonome pour vous faire faire votre trajet quotidien. La distance parcourue chaque jour, ou entre deux possibilités de recharge, est aussi un enjeu important lors du choix d’une borne de recharge. Par exemple, si vous faites 50 km par jour, une borne qui recharge à la vitesse de 10 km par heure de charge suffit amplement. Si vous choisissez une borne qui charge l’équivalent de 30 km par heure, vous n’y aurez rien gagné puisque vous ne vous êtes pas servi du véhicule durant la nuit. Il est donc intéressant aussi de considérer vos possibilités de recharge. Si vous avez par exemple une prise à disposition au travail, et que vous y restiez toute la journée, là encore vous n’aurez pas nécessairement besoin d’une borne qui puisse faire le plein le plus vite possible puisque votre voiture sera de toute façon chargée toute la journée.

Pour bien choisir sa borne de recharge à domicile, il faut donc considérer la distance quotidienne, ou ses besoins réguliers, mais aussi les possibilités de recharge à l’extérieur et le temps que la voiture restera branchée chaque soir. Il reste un dernier paramètre à prendre en considération dans le choix de la borne, celui de la puissance de charge acceptée par votre voiture. Chaque véhicule électrique convertit le courant domestique, dit alternatif, en courant continu. La puissance du convertisseur limite naturellement votre choix. Une borne 22 kW sur une voiture qui ne peut charger qu’à 7 kW n’a pas d’intérêt puisqu’elle sera de toute façon bridée.